Communiqué de presse du 22 février 2020

Difficultés de l’entreprise Favorol Papaux à Treyvaux et licenciement de l’ensemble des employées et employés

Le PDC de Sarine-Campagne et sa section de Treyvaux et environs (ci-après le PDC) regrettent fortement la situation de l’entreprise Favorol Papaux et accordent tout leur soutien aux 95 employées et employés licenciés. Derrière chaque salarié, il y a des femmes et des hommes qui ont parfois donné toute leur vie pour l’entreprise et qui se retrouvent ainsi dépourvus. A court terme, le PDC exhorte les autorités afin qu’aucune tracasserie administrative n’empêche les salariés de toucher leur revenu à temps, que ce soit au travers de l’entreprise ou de l’assurance chômage. Le PDC compatit également avec les clients et fournisseurs qui ont fait confiance en l’entreprise et risquent de perdre tout ou partie de leurs engagements financiers.

Si un plan de reprise viable pouvait voir le jour, ce que le PDC appelle de ses vœux, il demande qu’un soutien fort soit apporté par les autorités cantonales. Il demande également que tout le district, même les régions plus éloignées du centre telles que la Haute Sarine, ne soit pas oublié dans son développement.

L’ouverture des marchés, pour autant qu’elle soit encadrée, est généralement profitable à la Suisse. Mais derrière cette généralité se cachent des secteurs qui ne luttent plus à armes égales. Celui des fenêtres PVC, encore plus plombé par la hausse du Franc Suisse, n’y a pas fait exception. Il appartient à la Confédération de ne pas laisser venir le règne du libéralisme à tout prix, tant dans l’industrie que dans l’agriculture.

Avec des facilités administratives, l’aide à l’innovation, les soutiens financiers directs ou indirects, etc. le canton a aussi les moyens d’agir et doit les saisir, maintenant. Nous ne sommes qu’au début d’un processus de transformation et si l’Etat ne prend pas conscience de son rôle, les Favorol Papaux bis vont se multiplier.

Mais surtout, il ne sert à rien de crier au loup tout en l’engraissant chez soi. Il appartient à tous les citoyens et citoyennes de prendre conscience que derrière chaque produit suisse, il y a un fabricant, un producteur, des employés qui eux aussi doivent vivre. C’est un choix sociétal de ne pas vivre au meilleur marché, mais mieux et ensemble.

 

Pour le PDC Sarine-Campagne :

Christian Clément, président, 079 150 39 20

Pour le PDC section de Treyvaux et environs :

Daniel Roux, président, 079 653 54 27

Retour à la page précédente